La Tanière

Jean-Paul Akono poussé vers la sortie

Le ministre des Sports et de l'Education physique, Adoum Garoua vient d'intimer à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) de lancer un appel d'offre à candidature en vue de trouver un successeur au sélectionneur national.

La nouvelle de ce réaménagement annoncé sur le banc de touche des Lions indomptables fait écho depuis vendredi dernier suite à une correspondance qu'Adoum Garoua, le ministre des Sports et de l'Education physique aurait, selon Camfoot, adressée à Mohammed Iya, le président de la Fécafoot, l'enjoignant de lancer un appel d'offre à candidature au poste d'entraineur de l'équipe nationale.

Information confirmée lundi dans un communiqué officiel du Team press officer des Lions, Raphaël Nkoa, qui écrit : « Le ministre des Sports et de l'Education physique, Adoum Garoua, vient de déclencher la procédure d'appel à candidature pour le poste de sélectionneur national de l'équipe fanion des Lions indomptables du football. Une procédure que la Fédération camerounaise de football va non seulement formaliser, selon le principe bien connu, mais aussi coordonner déjà au moins jusqu'à la proposition d'une short-list de candidats aptes à la tâche. A la suite de quoi le sélectionneur national sera nommé par arrêté ministériel et un contrat de travail signé en bonne et due forme».

Il est donc clair que la quintessence de cette missive du patron des sports vise à trouver un remplaçant à Jean-Paul Akono, mais selon les règles de l'art. Il incombe donc à la Fécafoot d'ouvrir une liste pour postulants au poste qui, il faut le rappeler n'est pas vacant, puisque « Magnusson » l'occupe encore depuis septembre 2012, période à laquelle le Cameroun s'était séparé de son ancien sélectionneur Denis Lavagne.

De fait, poursuit Raphaël Nkoa, « Etant donné qu'il travaille sans contrat écrit depuis son avènement à la tête de la sélection nationale, la procédure susvisée devrait être l'occasion de mettre un terme à cette situation de non-droit ».

L'ancien sélectionneur du Tchad peut donc, à la lumière de ce communiqué, se porte aussi candidat à sa succession pour enfin bénéficier d'un contrat de travail comme le prescrit la réglementation, et jouir enfin officiellement de ses émoluments d'entraineur sélectionneur des Lions indomptables.

Réagir à cet article »

 

Réactions

Il n'y a aucun commentaire pour cet article

A lire également

Plus d'articles... »