La Tanière

Mondial. 50 millions de FCFA de prime supplémentaire aux joueurs camerounais

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a décidé d'allouer 50 millions de FCFA (100. 000 USD environ) aux joueurs de l'équipe nationale, en sus des 218. 000 USD promis par le ministère des Sports et de l'Education physique, comme prime spéciale de qualification pour la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, selon un communiqué officiel de la FECAFOOT parvenu mercredi à Xinhua. 

"Le Comité de normalisation de la FECAFOOT a décidé l'octroi d'une prime spéciale de 50 millions de francs CFA à la sélection nationale fanion, Les Lions Indomptables, à l'occasion de sa brillante qualification pour la Coupe du monde Brésil 2014", a indiqué dans un communiqué, le président de la FECAFOOT, Joseph Owona.

Joseph Owona a profité de cette occasion pour exhorter joueurs et staff technique de l'équipe nationale à"resserrer les rangs pour une préparation harmonieuse, soutenue, et rationnelle adaptée à la grande épreuve planétaire qu'ils auront à affronter".

Les 100.000 USD alloués par la FECAFOOT viennent en appui aux efforts consentis par le gouvernement camerounais.

En effet, le ministre des Sports et de l'Education physique avait auparavant indiqué qu'il allait payer une prime collective aux joueurs, d'une valeur de 109 millions de FCFA (218000 USD environ).

A cette enveloppe, s'ajoute également une autre prime du top sponsor, opérateur de téléphonie mobile, dont le montant n'a pas été indiqué.

Le Cameroun s'est qualifié pour la Coupe du monde 2014 au Brésil en battant la Tunisie 4 buts à 1 dimanche à Yaoundé, lors du match des barrages retour zone Afrique. Le match aller s'était soldé par un nul (0-0).

Les Lions indomptables vont prendre part à une 7e Coupe du monde, après Espagne 1982, Italie 1990 où ils avaient inscrit leur nom dans les annales du football comme la première nation africaine à atteindre les quarts de finale, puis 1994 aux Etats- Unis, 1998 en France, 2002 en Corée du Sud-Japon et 2010 en Afrique du Sud.

Réagir à cet article »

 

Réactions

Il n'y a aucun commentaire pour cet article