Autres

Recueillement et émotion pour la Zambie

Près de 19 ans après le crash aérien qui a décimé leur équipe nationale, les joueurs de la Zambie se sont recueillis ce jeudi sur les lieux du drame, à Libreville. Une cérémonie émouvante, à trois jours seulement de la finale de la CAN 2012 contre le grand favori ivoirien.

Mais, au lendemain de la qualification surprise des Chipolopolos aux dépens du Ghana (1-0), l'heure n'était plus aux considérations sportives mais bien au recueillement et au souvenir dans le camp zambien.

Car c'est dans une ville chargée d'une histoire terrible pour la sélection que la formation d'Hervé Renard tentera d'inscrire pour la première fois son nom au palmarès de la Coupe d'Afrique. Libreville n'est pas une cité comme les autres pour le football zambien. Le pays y a perdu une génération dorée, le 27 avril 1993, tout près de l'aéroport de la capitale gabonaise, dans le quartier de La Sablière.

Dix-huit membres de l'équipe nationale avaient alors péri dans l'accident d'avion (30 morts au total) qui devait les mener au Sénégal, la faute à un appareil en mauvais état et à une erreur de pilotage. Depuis cette date, jamais la sélection zambienne n'avait plus foulé le sol gabonais.

Réagir à cet article »

 

Réactions

Il n'y a aucun commentaire pour cet article

A lire également

Plus d'articles... »