Actualité

Jean Paul Akono : «Beaucoup ne savent pas ce que ça représente de jouer dans l’équipe nationale »

Battu par la Tanzanie mercredi en match amical (1-0) à Dar-es-salam, le sélectionneur de l'équipe nationale du Cameroun rencontré à l'aéroport international de Douala ce matin est revenu sur les raisons de cette contre performance et les leçons tirées de cette rencontre.

Coach comment expliquez-vous cette défaite ?

Dans un match de football, il y a 3 résultats possibles : la victoire, la défaite ou le nul, mais pour la circonstance nous avons perdu. C'était un grand match et les tanzaniens ont profité de leur occasion pour marquer. Il faut aussi dire que c'est un match que nous avons joué dans des conditions très difficiles. Il y a des forfaits qui ont été enregistrés au sein de l'équipe. Sur 21 joueurs convoqués, seulement 10 ont répondu présent. Alors nous étions obligés de dépêcher des joueurs du Cameroun pour un total de 18 joueurs. Ces derniers sont arrivés pour certains la veille et pour d'autres le jour même du match à 4H du matin. Vous comprenez donc à quel point c'était difficile pour nous au niveau de la récupération. Je tire néanmoins un coup de chapeau aux joueurs qui ont disputé ce match malgré la fatigue du voyage ; malheureusement nous avons pris ce but à la fin du temps règlementaire ce qui nous a été fatal.

Comment avez-vous perçu les multiples défections des joueurs convoqués ?

Elles sont intervenues comme je vous l'ai dis pour la plupart à 24H, et pour les autres le jour même du match. Vous comprenez donc que je ne peux encore rien dire. Nous allons essayer d'analyser les situations et tirer les conclusions à notre arrivé a Yaoundé.

Est-ce que maintenant on peut dire qu'on est sur d'avoir un certain quota de joueurs nationaux ?

Tous les joueurs ont le même statut que ce soit des joueurs locaux ou internationaux, désormais il faudra compter sur tout le monde. Et je continu à le dire : ne pourra jouer en équipe national que ceux qui présentent toutes les conditions dont la première est celle d'être compétitif au sein du championnat dans laquelle on évolue. Donc qu'on joue au Cameroun ou à l'extérieur, si on est performant, il n'y aura pas de problème à ce qu'on soit appelé en équipe national.

N'avez-vous pas le sentiment d'être boudé?

Je ne pense pas que ce soit la première fois qu'on rencontre des défections au sein de l'équipe national du Cameroun, c'est plutôt une question de mentalité et de discipline. Beaucoup ne savent pas certainement ce que ça représente de jouer dans l'équipe nationale du Cameroun. Pis, la signification de porter les couleurs du maillot de son pays ; c'est donc la raison pour laquelle j'ai dis que des décisions seront prises pour que de pareille chose n'arrive plus.


Réagir à cet article »

 

Réactions

Joseph Camille Ndiga  [Yaounde - Cameroun]
11/02/2013 12:29
Autant mieux faire comme le Nigeria recent champion d'Afrique avec un melange assez expérimenté de joueurs locaux et autres . Aussi il ne faut pas oublier le Chan qui arrive à grands pas donc il faut déjà un groupe assez restreint qui sera capable non seulement de se qualifier pour cette compétition mais de faire mieux que la dernière fois au Soudan.
Joseph Camille Ndiga  [Yaounde - Cameroun]
11/02/2013 12:28
Autant mieux faire comme le Nigeria recent champion d'Afrique avec un melange assez expérimenté de joueurs locaux et autres . Aussi il ne faut pas oublier le Chan qui arrive à grands pas donc il faut déjà un groupe assez restreint qui sera capable non seulement de se qualifier pour cette compétition mais de faire mieux que la dernière fois au Soudan.

A lire également

Plus d'articles... »