Ligue 1

Emmanuel Ndoumbe Bosso : « Nous avons une équipe complètement renouvelée »

Patron du banc de touche de Yong Sports Academy de Bamenda, il parle du nul décroché sur le terrain de l'Union de Douala au match en retard de la 7ème journée de l'Elite One et revient aussi sur la mauvaise santé de son équipe premier non relégable avec 5 points, en ce début de saison.

Comment avez-vous trouvé l'équipe adverse (Union de Douala, ndlr) ?

Elle est debout, véritablement mais seulement que ça manque un peu de cohésion à un moment donné, ça perd un peu de vitesse. Nous pensons que c'est leur péché mignon. Parce qu'à chaque fois que nous avons repris les choses en main, il y avait un peu de doute et un peu de peur même.

Est-ce qu'on peut dire que la chance était de votre côté ? On a vu le montant vous sauver sur une balle d'Ebah Tobie.

Ça fait partie du jeu. Je dirai simplement que c'est vrai, nous avons peut-être eu cette chance mais vous savez, on a souvent dit que les grandes équipes, ce sont celles qui ont ce genre de chance. Je pense que nous commençons à être une très grande équipe.

Est-ce qu'on ne peut pas aussi reprocher aussi à vos joueurs de n'avoir pas cru en début de match ? Le jeu qu'ils ont produit en deuxième mi-temps a été nettement plus positif que celui de la première mi-temps.

C'est vrai en plus que les 15 premières minutes étaient très acceptables mais après, il y a eu comme un léger zeste de panique. Ce qui a donné l'avantage à l'équipe adverse de pouvoir même marquer. Nous pensons que ce n'est que normal pour une équipe qui se cherche. Il faut vraiment qu'on prenne assez de temps pour pouvoir avoir une équipe en bonne et due forme.

A quoi sont dues les difficultés de votre équipe en ce début de saison ? Vous êtes premier non relégable au classement avec seulement 5 points en 7 matches.

Je vous rappelle simplement que vous ne pouvez pas avoir sur 30 joueurs, 25 qui arrivent chacun de son horizon et pouvoir mettre en place une équipe de compétition en peu de temps. Ce n'est pas facile. Là, c'est une équipe complètement renouvelée, on ne peut pas s'attendre à un miracle. Je pense qu'on doit simplement travailler et avec le travail, on pourra y arriver.

Est-ce à dire que Yong Sport jouera le maintien cette saison ?

Non, surtout pas ! Nous avons démontré que nous pouvons faire quelque chose d'ici là. Si l'Union de Douala a été championne l'année dernière, c'est grâce à la phase retour. Nous pensons que si cette équipe est debout, d'ici la fin de la phase aller, pourquoi ne pas ? Nous croyons.


Réagir à cet article »

 

Réactions

Il n'y a aucun commentaire pour cet article