Actualité

Ligue 1 : Yong sport contraint Canon au nul et se maintient (0-0)

La formation de Bamenda est soulagée de la peur d’une possible relégation en Ligue 2. Même si elle ne comptait pas directement parmi les équipes menacées par la descente en deuxième division, Yong Sport Academy n’en était pas non plus épargnée avant la 30e journée.

Les Jaune et Vert de Bamenda sont plus sûrs de rester en Ligue 1 après le nul vierge imposé au Canon sportif de Yaoundé dimanche au Stade omnisports Ahmadou Ahidjo. Ce résultat, 0-0, n’arrange pas forcément les Mekok-me-ngonda qui avaient plus besoin d’un succès pour s’éloigner davantage de la zone rouge, mais il est néanmoins rassurant pour la suite.

Une défaite aurait brisé la petite confiance retrouvée par les Canonniers après la victoire à Limbé contre Njalla Quan (1-2) lors de la précédente journée. Bertrand Eluna croyait poursuivre sur cette lancée en implémentant d’autres équations tactiques face à Yong Sport en optant pour un remodelage mais, le technicien des Vert et Rouge est resté sur sa faim. L’option d’utiliser le jeune arrière-gauche Fabrice Ngah comme milieu de couloir s’est avérée infructueuse. Rien n’a pourtant réussi à l’ancien joueur de la Jeunesse sportive de Nkoulemekong à ce poste où il a été régulièrement sollicité par ses coéquipiers et n’a pas inquiété une seule fois le portier de YOSA.

De plus, la conversion de Jean Abanda en position d’avant-centre n’aura pas laissé une lueur d’espoir au Kpa-kum, surtout que ce dernier a eu à bout portant la balle du match et n’a pas réussi à la mettre au fond. A l’opposé, Jude Kongnyuy le capitaine de YOSA, aura aussi face à Effala Komguep, l’opportunité d’ouvrir la marque, mais son tir mollement exécuté ne trompe pas le gardien canonnier (90e). Les deux équipes se contentent d’un point chacun, qui fait les affaires de YOSA (41 points) qui dispose du quota requis pour le maintien en Ligue 1. Les Mekok-me-ngonda totalisent désormais 34 points à quatre journées de la fin et peuvent toujours rêver du maintien.

Réactions :

Betrand Eluna, entraineur du Canon sportif : « On savait que ça allait être difficile »

On savait que ça allait être difficile aujourd’hui parce que YOSA peut encore être africain. Ils sont venus jouer, et sur le plan athlétique, ils sont biens. Il fallait qu’on réponde d’abord sur cet aspect, et techniquement, on a essayé de jouer, ça n’a pas donné. Malheureusement, c’est ça le football. J’ai utilisé les défenseurs comme des attaquants parce que je le fais souvent aux entrainements. En plus, la défense de Yong Sport relançait très bien les ballons. On était obligés de les contenir pour qu’ils ne puissent pas le faire, en espérant jouer aux pieds pour marquer le but qu’il fallait.

Justin Kamgue, entraineur de Yong Sport : « Un problème de finition »

On aurait pu faire quelque chose de bien sur le plan technico-tactique. Nous avons pêché parce que c’est des jeunes enfants qui manquent de baraka et qui ne savent pas faire ce qu’il faut au moment où il faut. Je pense qu’il faut toujours insister, toujours répéter parce que l’apprentissage, c’est un processus de réquisition lié à la répétition. Nous avons eu des occasions, et avec un tueur, on aurait pu marquer. La finition n’a pas marché sur le plan offensif.

Réagir à cet article »

 

Réactions

Il n'y a aucun commentaire pour cet article

A lire également

Plus d'articles... »